Dernières chroniques

                  

dimanche 28 avril 2013

Le dos au mur, de Christophe Lambert

« 2020. Afin de combattre l'immigration clandestine, un mur a été construit entre le Mexique et les États-Unis. Tous les mois, sous les caméras excitées du nouveau grand jeu télévisé America's most hunted, le Mur laisse passer deux cents clandestinos. Le dernier à être repris par les forces de l'ordre gagne cent mille dollars et le droit d'être naturalisé. Diego Ortega, 19 ans, est l'un des "deux cents". Ce n'est pas l'american dream qui l'intéresse, mais l'argent, car son père s'est endetté auprès d'un dangereux mafieux local. Une seule solution pour le sauver gagner. Mais une obscure machination politique se cache derrière ce sanglant show. »


 Auteur : Christophe Lambert
 Éditeur : Intervista
 Collection : 15-20
 Genre : Science-fiction, Thriller
 Thèmes principaux : Dystopie, Télé-réalité, Immigration, Racisme, Anticipation.
 Année de sortie : 2008
 Nombre de pages : 253 pages
Découvert grâce à une amie, je n'avais jamais entendu parler de ce roman auparavant.
Après avoir entamé le premier chapitre, je me suis surprise à ne plus pouvoir lâcher ce livre.
L'action est présente dès les premières pages et quelques lignes suffisent à nous transporter dans l'histoire.
Le récit se déroule en 2020, un mur a été construit entre le Mexique et les États-Unis afin de réduire l'immigration clandestine. Pour divertir le peuple américain une émission a été créée : America's most hunted, qui consiste à laisser deux cents mexicains franchir la frontière. Seulement des policiers sont à leur trousse, et seul le dernier candidat en lice remporte le droit de résider aux U.S.A. en plus une grosse somme d'argent.
C'est une sorte d'Hunger Games en plus réaliste, et dans un univers plus proche de notre monde actuel.
Diego, un jeune homme de dix-sept ans, participe à la quatrième édition des jeux afin d'aider financièrement son père endetté.
C'est sa cavale qui est principalement narrée, mais on suit également celle des autres candidats, ou encore la traque de Rooney, un policier, tueur en série, aussi détestable que raciste.
Trahisons et rebondissement s’enchaînent, il devient impossible de poser ce roman une fois entamé.
Un roman d'anticipation, riche en action, qui mériterait bien plus de lecteurs.


6 commentaires:

  1. Déjà qu'en lisant le résumé, ça m'a donné envie de le lire, mais avec ta chronique, il rentre immédiatement dans ma Wishlist ! J'ai hâte de me le procurer. (:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, il te plaira sûrement. :)

      Supprimer
  2. Ce livre vient d'entrer dans ma wish-list mais va probablement vite arriver sur ma PAL car le résumé et ta chronique me donne réellement envie de me plonger dans cet univers de science-fiction et de dystopie.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lus ce livre et je dois faire une affiche dessus
    Je l'ai adore il y a de l'action du début a la fin ... Et puis ont c'est pas qui est non plus la taupe donc c'est juste intriant et sa nous donne encore plus envit de lire d'un traite :)
    C'est vraiment un livre super et je le recommande malgré défois quelques passages un peu sanglant il st vraiment SUPER ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement d'accord avec toi ! n.n

      Supprimer