Dernières chroniques

                  

jeudi 25 juillet 2013

Elliot - Graham Gardner

« "Le premier coup l'atteignit juste au-dessus du cœur. Elliot ne ressentit rien. «Vous ne pouvez pas me faire mal...» Puis, un deuxième coup, à l'emplacement exact du premier. Puis, un troisième lui percuta la tête. Alors il eut mal. La douleur s'accentua et il se sentit sombrer, loin, très loin..." 
Elliot ne veut plus jamais être le souffre-douleur. Déménager, cela veut dire découvrir un nouveau lycée et, peut-être, réussir à devenir un nouvel Elliot, un Elliot qui ne reçoit plus de coups... »


 Auteur : Graham Gardner
 Traducteur (de l'anglais) : Dominique Piat-Couvert
 Éditeur : Flammarion
 Collection : Tribal
 Genre : Jeunesse
 Année de sortie : 2005
 Nombre de pages : 285 pages

En l'espace de quelques années la vie d'Elliot a basculé : père dépressif, problèmes financiers et victime au lycée, il va au plus mal.
Lorsqu'il apprend qu'il va changer d'établissement, Elliot retrouve espoir. S'offre à lui un nouveau départ, la possibilité de tout recommencer à zéro…

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Elliot, il est à la fois touchant et terriblement réaliste. Il ne réagit pas comme un héros mais comme le commun des mortels, parfois avec lâcheté. Bien qu'à à la vue de tout ce qu'il endure on ne peut que le considérer comme courageux.
Ce livre se lit très rapidement malgré son épaisseur, il est écrit gros et l'écriture de Graham Gardner est très fluide.
Une fois bien entamée, on se rend compte que l'histoire gagne en gravité de page en page, on voit les problèmes d'Elliot s'entasser, sa douleur augmenter et ce jusqu'à la dernière page.
La fin m'a beaucoup plu, pas un happy end, l'auteur nous laisse imaginer la suite…

Un livre à la fois triste et réaliste, qui dénonce avec dureté la violence dans les lycées.

________________________

Challenge :
32/60

3 commentaires:

  1. Oh, ça a l'air d'être un très bon livre, je pense l'ajouter à ma Wishlist ! (:

    RépondreSupprimer
  2. Très bon livre traitant de la violence scolaire. Le personnage d'Elliot est touchant, on ressent sa peur / sa résignation / sa révolte. On se retrouve parfaitement en lui car nous avons tous été à un moment de notre vie "agresseur" ou "victime". Un livre qui fait réfléchir sur la violence gratuite (qu'elle soit physique ou psychologique) que l'on fait subir volontairement ou involontairement aux autres.

    RépondreSupprimer